Menu
Le cabinet
17 rue Cadet
75009 PARIS
Me contacter
Du Lundi au Vendredi
de 8h30 à 20h00
Consulter mon profil Avocat.fr
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > FLASH COVID 19 : Le Défenseur des droits au soutien de la défense des enfants en période de confinement

FLASH COVID 19 : Le Défenseur des droits au soutien de la défense des enfants en période de confinement

Le 08 avril 2020

Le Défenseur des Droits alerté par les agissements de certaines chaines de magasin a dû intervenir.

Sur son compte twitter (@Defenseurdroits) le Défenseur des droits a rappelé que :

  • « Les magasins d’alimentation ne peuvent interdire leur accès aux personnes accompagnées d’un enfant, ni leur demander de laisser leur enfant à l’entrée du magasin, y compris au niveau des caisses ou à la garde d’un vigile » ;
  • « Le refus d’accès des enfants aux magasins d’alimentation ne fait pas partie des mesures restrictives relatives à la lutte contre la propagation du Covid-19, telles que détaillées dans la loi du 23 mars 2020 relative à l’état d’urgence sanitaire et les ordonnances d’application » ;
  • « Ces pratiques portent atteinte aux droits des personnes, particulièrement des parents isolés et de leurs enfants » ;
  • « Contraindre un parent à laisser son enfant seul à l’extérieur d’un magasin, ou seul auprès d’un adulte qu’il ne connaît pas, constitue une atteinte au droit de l’enfant à être protégé contre toute forme de violence. »

Les enfants sont parfaitement capables d’adopter les « gestes barrières », ne vous laissez pas impressionner par l’attitude de ces chaines, de leurs clients plus âgés, plus anxieux, plus apeurés.

La peur ne justifie pas la violence.

Signalez tout comportement déplacé, les droits des enfants ne doivent pas reculer, ils doivent être respectés et recevoir une application adaptée à une situation qui s’impose à tous.

Actualités
  • 23 / 11

    - LOGEMENT DE LA FAMILLE – La protection n’est pas absolue

    L’article 215 du code civil prévoit que : Les époux ne peuvent l'un sans l'autre disposer des droits par lesquels est assuré le logement de la famille, ni des meubles meublants dont il est ...

  • 19 / 11

    - Décès et réseaux sociaux

    Après le décès d’une personne, que deviennent les données numériques qui le concernent.   La question est désormais d’actualité pour la plupart d’entre nous.   Pour le moment, ce ...

Membre de l'association
Avocat de la famille
Plan d'accès
17 rue Cadet
75009 PARIS 9ème Arrondissement